Inviter les aînés à raconter leur histoire, la mettre en valeur pas seulement pour transmettre, mais aussi pour que ces enfants d'autrefois jouent avec les enfants d'aujourd'hui. 

Enfants d'autrefois et enfants d'aujourd'hui se côtoient mais chacun vit dans son monde,  comme dans deux dimensions très distinctes.

De ce fait, ils se voient sans se voir, se parlent sans s'entendre vraiment. Pourtant, ils partagent un même espace, une même terre. Chacun a des choses à apprendre de l'autre.

Constat - Contexte

La vie de l'enfant d'autrefois, était cadencée par le rythme de la nature et la lenteur (relative) de l'activité humaine.
La solidarité était un élément fondamental de la vie d'alors.
L'enfant d'autrefois vivait dans un autre temps et, par conséquent, dans un autre espace qui se limitait souvent au microcosme entourant le chef lieu de canton.
L'enfant d'aujourd'hui communique en temps réel avec le monde entier. Il joue avec une réalité augmentée et déjà commence à déléguer certaines tâches à l'intelligence artificielle. Pourquoi ?
En quelques décennies, la courbe exponentielle de l'évolution de nos découvertes a généré un incroyable tourbillon qui a bouleversé nos modes de vie, nos corps et nos valeurs. C'est une simple histoire d'accélération du temps qui fait que tout a changé ... TOUT!

Les Petits Frères des Pauvres publient une 2eme édition ce 30 septembre 2021 qui montre une nette aggravation de l’isolement social des personnes âgées en France. 530 000 personnes âgées en situation de mort sociale, c’est-à-dire sans ou quasiment sans contacts avec les différents cercles de sociabilité (cercle familial, amical, voisinage et réseaux associatifs). C’est l’équivalent de la ville de Lyon. En 2017, elles étaient 300 000, soit une augmentation de 77 %. Le nombre d’aînés isolés des cercles familiaux et amicaux a lui aussi plus que doublé (+ 122 %), passant de 900 000 en 2017 à 2 millions en 2021.

Notre projet

Contribuer à l'inclusion sociale des personnes âgées par la collecte de mémoire et favoriser les liens intergénérationnels, en veillant à :

- Favoriser la participation active des personnes âgées, des enfants et du public bénéficiaire de l’action à l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation du projet

- Développer une démarche de prévention, favoriser le soutien à domicile, lutter contre l’isolement, informer, sensibiliser ou modifier les comportements individuels en vue d’éviter, de limiter ou de retarder la perte d’autonomie. Concernant les personnes âgées résidant en établissement, il s’agit de renforcer les actions de prévention existantes et développer de nouvelles actions de prévention auprès des résidents des établissements ; développer l’ouverture des établissements vers l’extérieur dans le cadre de la politique départementale « culture partagée »

- Permettre aux personnes âgées de plus de 60 ans, qu’elles soient hébergées en établissement ou vivant à domicile, d’accéder à la culture, via la fréquentation de lieux culturels, la rencontre avec des œuvres et le contact avec des artistes

- Favoriser l’expression artistique des personnes âgées, en leur proposant des interactions ou des ateliers visant à développer leur créativité et leurs capacités physiques et cognitives, notamment autour de la collecte de mémoires et souvenirs

- Développer le lien social et intergénérationnel par la mobilisation de jeunes et enfants dans les projets ainsi que de leurs familles

- Faciliter l'usage du numérique par les personnes âgées

 

Vous aimez notre projet et  vous avez un peu de temps, un réseau, des idées, rejoignez-nous !

 

Le saviez-vous ?

Les dons au profit des associations ouvrent droit à une réduction d'impôt sur le revenu de 66 % à 75 % du montant versé.

Alors n'attendez pas ... Scannez le QR code ou bien cliquez!

Et surtout pensez-bien à nous communiquer votre adresse mail

pour envoi de reçu fiscal.

QR summup.png
Nous soutenir