Enfants d'autrefois et enfants d'aujourd'hui se côtoient mais chacun vit dans son monde,  comme dans deux dimensions très distinctes.

De ce fait, ils se voient sans se voir, se parlent sans s'entendre vraiment. Pourtant, ils partagent un même espace, une même terre. Chacun a des choses à apprendre de l'autre.

 

Notre Projet 

Inviter les aînés à raconter leur histoire, la mettre en valeur pas seulement pour transmettre, mais aussi pour que ces enfants d'autrefois jouent avec les enfants d'aujourd'hui. 

La Fondation de France, chiffrait à plus d'1,5 million de personnes de plus de 75 ans en situation d’isolement et de solitude, à la fois des cercles familiaux et amicaux (facteurs aggravants de la perte d'autonomie) .

Ce phénomène croissant, autant urbain que rural s'avère préoccupant et appelle à une réflexion en profondeur sur les liens dans notre société.

Constat

Opération de sciences (sociales) participatives

Jusqu'à ce jour, l'association Emo-Son se chargeait techniquement de la collecte des mémoires ; 

Désormais cette tâche sera aussi déléguée à tous.

L'utilisation du « smartphone » comme magnétophone, caméra vidéo, appareil photo va servir de vecteur de communication. En captant les instants de leur rencontre avec les aînés, certes, mais aussi en faisant découvrir aux anciens les possibilités qu'offre cet outil : consulter les photos des petits enfants, échanger avec eux par l'utilisation de leur média de référence, s'écouter à la radio et écouter les voisins .

Des mémoires vivantes archivées, transmises , partagées et diffusées qui redonneront à nos aînés, une

« Envie », une « Perspective » et contribueront au « Bien Vieillir et Vivre Mieux Ensemble ».

Téléchargez notre plaquette

     " Vivre c'est avoir l'envie. L'envie est portée par le fait d'avoir des perspectives. 

                 Quand on est enfant, des perspectives, des envies, on en a plein ! 

                                            Quand on est âgé, on en a moins. "